À propos du projet

Alle koren1

En 2014, il y aura 100 ans que l’Europe et une grande partie du monde se lançaient dans une guerre aux répercussions profondes et irréversibles pour la planète entière. Les anciennes structures et alliances se sont effondrées, de nouveaux États ont vu le jour: le monde d’avant 1914 avait définitivement sombré.

39 chorales nationales et internationales sont invitées par le Festival de Flandre Bruxelles à prêter leur voix à un hommage à la paix. Plus de 1000 chanteurs professionnels et non professionnels issus de pays ayant pris part à la Première Guerre mondiale, il y a cent ans, sont présents aujourd’hui côte à côte. Par cette manifestation, le Festival de Flandre Bruxelles démontre la capacité de l’art, et du chant choral en particulier, à jeter des ponts entre les peuples.

Entre le 3 et le 9 novembre 2014, 17 chorales étrangères et 22 chorales belges uniront leurs voix. Leurs membres tisseront des liens d’amitié, certains découvriront notre pays et tous partageront leurs traditions chorales au fil de 17 doubles concerts organisés dans 17 communes belges. Au menu donc, une semaine de rencontres et de concerts collectifs avec, en point d’orgue, un inoubliable concert de clôture programmé le 9 novembre, où tous les 1300 choristes, accompagnés par le Brussels Philharmonic, livreront une nouvelle création de Krzystof Penderecki dans la Basilique de Koekelberg: un plaidoyer ardent en faveur de la paix.

Cette initiative est placée sous le patronage d’Herman van Rompuy, président du Conseil européen.