2-9 novembre 2014: rencontres, impressions, chiffres

DES CHIFFRES QUI NE LAISSENT PAS D’IMPRESSIONNER

« Hier, je suis allé prendre une pizza et l’homme qui me l’a apportée m’a regardé et m’a dit : « Dites-donc, je vous ai déjà vu quelque part… à la télévision ! Vous jouez de la flûte ! » » Felix Casaer, flûtiste

« 1000 Voices for Peace » : incontournable !!!
1 500 personnes à l’ouvrage sur scène et en coulisse, 2 660 nuitées, plus de 200 trajets en bus, des milliers de colis lunch et de collations, 25 000 vues du site internet, 66 000 spectateurs sur l’émetteur Canvas, 4 000 spectateurs réels au fil de 18 concerts

… du sang, de la sueur et des larmes… de bonheur !!!

1000 Voices for Peace – des recontres gravées dans notre mémoire

Impressions recceuillies par nos Young Reporters!

DES RENCONTRES QUI RESTENT GRAVÉES DANS LES MÉMOIRES

« Je ne savais pas grand-chose de la Belgique jusqu’à ce que j’arrive ici et me demande pourquoi je ne n’y étais jamais venu auparavant ! Un endroit des plus étonnants ! » Jeff Kong, chef de chœur australien

« Des amitiés sont nées entre la chorale irlandaise et le GUK, et nous réfléchissons à nous rendre à notre tour à Limerick. » Astrid Hoffman, présidente du Gents Universtair Koor

« Nous avons déjà recontacté la chorale qui nous a accueillis à Sint Niklaas afin de les inviter à notre tour au Danemark, peut-être l’année prochaine ou en 2016. » Knud Erik Nordby, chef de chœur danois

« Nous nous sommes fait des amis et avons noué des contacts. Il y a cinq chorales avec lesquelles nous nous sommes fort bien entendu et garderons le contact. Une belle retombée de la semaine dernière. » David Evans, chef de chœur britannique

« Succès grandiose cet après-midi. Félicitations également à tous les collaborateurs. Tout le monde était aux anges. Même le roi a manifesté son émerveillement – très posément, cela va de soi. » Mark Eyskens

… ainsi, tout le monde aura savouré l’événement « 1000 Voices for Peace », en tant que spectateur ou en coulisse.
Plongez-vous avec délices dans les multiples impressions recueillies sur notre page Facebook !

Un message universel pour la paix!

39 chorales nationales et internationales  furent invitées par le Festival de Flandre Bruxelles à prêter leur voix à un hommage à la paix. Plus de 1 000 chanteurs professionnels et non professionnels issus de pays ayant pris part à la Première Guerre mondiale, il y a cent ans, furent présents côte à côte. Entre le 3 et le 9 novembre 2014, 17 chorales étrangères et 22 chorales belges se sont unies par leurs voix. Leurs membres ont tissé des liens d’amitié, certains ont découvert notre pays et tous ont partagé leurs traditions chorales au fil de 17 doubles concerts organisés dans de nombreuses communes belges.

Au menu donc, une semaine de rencontres et de concerts collectifs avec, en point d’orgue, un inoubliable concert de clôture programmé le 9 novembre, où tous les choristes réunis dans la Basilique de Koekelberg ont livré ensemble un plaidoyer ardent en faveur de la paix. La représentation en première mondiale du Dies Illa de compositeur Krzysztof Penderecki symbolisa le message fondamental de « 1000 Voices for Peace » : ESPOIR ! Cet espoir qu’en aucun cas nous ne devons perdre de vue si nous entendons œuvrer collectivement à un vivre ensemble pacifique. Penderecki à dédié son œuvre à toutes les victimes de la Première Guerre mondiale. Placé sous le patronat d’Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, le Festival de Flandre Bruxelles apporta ainsi sa participation à la commémoration de la Grande Guerre.

organised by